PRÉSENTATION

Qu’est ce que c’est ?

Nihil Sub Sole Novum ou NSSN est un jeu de rôle sur papier, créer par Florian Seemuller et illustré par Béatrice Herzig et Etienne Läderach. L’action se déroule dans le futur post-apocalyptique d’un monde de conte de fée.

Qu’est ce qu’on joue ?

Dans “Nihil Sub Sole Novum”, vous incarnez un personnage issu de l’une des vingt races fantastiques majoritaire du petit monde (l’une des races non-éteinte). Vous êtes probablement né pendant ou après la grande guerre et avez appris à vous débrouiller avec peu. La vie est dure dans le petit monde, mais le manque de stabilité et le “redémarrage” de la société veut également dire que votre avenir vous appartient, tout reste à faire et vos actions pourraient bien devenir des légendes futures.

Le Jeu en deux mots :

Nihil Sub Sole Novum à été créé autour de quatre principes. Le monde bac à sable, un système léger, une création de personnage rapide et des combats létaux. Le monde Bac à sable signifie que les joueurs choisissent leurs lien avec le monde et peuvent facilement le changer. Exemple : exterminer une faction, repeuplé une race, se créer une armée de suivants ou encore développer la science pour rendre sa beauté au monde. Le “setting” proposé dans ce livre amène quelques secrets sur le monde et des éléments d’intrigues dont les joueurs peuvent s’emparer pour servir (ou pas) leur propres intérêts. Un système léger est au cœur de NSSN. Le but est que les joueurs puissent le comprendre simplement et rapidement. La création de personnage ne devrais pas prendre plus de 15 minutes tout au plus. NSSN remet également la mort au goût du jour puisque les combats sont relativement rapides et brutaux et que le personnage moyen risque de sa vie lorsqu’il encaisse environ trois coups.